Deux Mangakas à Angoulême

Image

( © 2013 Garu Terada (Dargaud-Lombard s.a.)

Pour finir cette semaine, où, il faut le dire, je n’ai pas été très présent sur le blog, la faute à ma vie sociale, je vais parler et prendre mon temps pour le faire correctement d’un titre de la collection Made In ( Kana ) qui publie nombre de très bonnes choses. Bonnes choses qui néanmoins ne connaissent pas le succès qu’elle méritent, tout du moins, à mon goût. Mais là n’est pas le sujet. Aujourd’hui, comme l’indique l’image, je vais te parler de Deux mangakas à Angoulême.

Alors qu’est-ce donc que cela ? Tu te le demande.

Eh bien, c’est un One-shot racontant le périple de deux mangakas mais rien ne vaut le court résumer de l’éditeur :

Embarquez pour un voyage burlesque, à 100% véridique !

Garu Terada nous raconte son séjour au festival de la BD d’Angoulême avec son mari Toru, l’auteur du petit monde. Quiproquo, choc des cultures, l’auteure prend un malin plaisir à se tourner en ridicule et manie l’autodérision à merveille, pour notre plus grand bohneur.
Un récit à l’énergie communicatrice pour cette aventure hilarante de deux mangakas à Angoulême.

Ceci étant dit, petite chose, c’est Garu Terada, la femme de l’auteur présent à Angoulême qui dessine ce manga. Petite précision pour éviter la confusion.

Avant de parler de ce manga, il me semble bon de poser quelques bases, comme : Pourquoi vient-il à Angoulême ?

Eh bien c’est parce qu’il a travaillé avec un auteur français : Jean-David Morvan ! ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-David_Morvan ). Leur projet commun se nomme « Le petit monde » et compte actuellement 3 tomes au format BD.Le troisième tome est sorti le 3 Juin 2011 ( Un tome tout les 3 ans en moyenne ).

Le petit monde 01 Le petit monde 02 Le petit monde 03

( © by TERADA Toru / )

Te voilà maintenant avec les informations de bases qui te permettent de mieux situer le sujet du titre.

Ce que j’en pense :

Eh bien beaucoup de bien ! Déjà parce que c’est le genre de lecture que je préfère : Volume unique, humour & second degré permanent et de plus et c’est non négligeable : intéressant !

Le récit est bien mené, nous suivons l’histoire du tout début, c’est à dire, la proposition pour Toru Terada de travaillé en lien avec la France jusqu’à son retour au Japon après beaucoup de péripéties.

J’appréhendais un peu au début du fait que je me disais « Oulala 122 pages simplement sur la découverte d’Angoulême, ça me parait dur, ça va être long… » alors que pas du tout. Bon pour être honnête, je suis un peu un boulet quand je m’y met car il faut savoir que je ne lis jamais ou très rarement les résumé au dos des livres. Oui, j’assume et met en avant le droit d’être idiot. Néanmoins il faut dire qu’au 1er coup d’œil, c’est quand même super vague. Et pour cause, le titre est quand même super vague, je m’attendais à autre chose. Ça m’apprendra, la prochaine fois, je lirais le résumé !

Mais passons !

La première chose qui m’a interloquer et par ailleurs, poussé à acheter ce bouquin c’est la couverture et plus particulièrement le style graphique : du SD ! ( super deformed pour ceux qui ne connaisse pas. ) Quelle superbe idée ! Aucun autre style n’aurait pu mieux coller à se récit complétement décalé et barré !

2-mangakas-coul-morvan( © 2013 Garu Terada (Dargaud-Lombard s.a.)

Tu peux noter que l’ouvrage compte quelques pages couleurs !

Rajoutons à ce style graphique un humour qui dépote et qui perdure tout du long. Humour qui, raconté sur le ton de l’auto-dérision permet une immersion bien sympathique et peut donner l’impression de vivre les situations exprimés.

Il est d’ailleurs amusant d’imaginer les scènes telle qu’elles ont pus avoir lieu irl ( in real life / dans la réalité ), de quoi avoir encore de bon fou rire à la seconde lecture. Seconde lecture qui d’ailleurs n’est pas négligeable selon moi et qui se fait très facilement tant on a envie de relire certains passages.

J’en oublierais presque de parler de l’une des autres qualités du titre : l’information !

En effet, que ce soit lors des apartés entre chaque chapitre ou bien dans les chapitres eux-mêmes, beaucoup d’information circulent.
Que ce soit sur les différences culturelles ou bien sur le métier de Mangaka, tout est superbement mis en page et l’information est omniprésente. Voilà une manière d’apprendre des choses tout en s’amusant. Vraiment cool !

Pour finir, la palette de personnages qui nous est proposé est fortement sympathique et attachante. Les interactions entre les différents personnages donne l’impression d’assister à une discussion avec des amis.

L’édition :

Que dire hormis que Kana nous sert une superbe édition pour un prix tout à fait correct en comparaison ( 12.70 euros ). La couverture est une couverture cartonnée ce qui n’est pas pour déplaire ! D’un point de vue dimension, c’est là aussi un bel ouvrage ( 21,8 x 15,6 x 1,8 cm ).
Comme je le disais plus haut, quelques pages couleurs nous sont proposés.
Néanmoins, seul petit problème, certaines pages sont quelques peut transparentes, rien de bien grave mais il me semble bon de le signaler.

En conclusion :

Eh bien, Kana nous offre encore une fois un très bon cru dans sa collection Made In qui comptait déjà nombre de bon titres.
C’est frais, drôle, amusant et fun à lire. Le livre peux se lire par chapitre sans obligation de tout enchainer au risque d’oublier, ce qui peut plaire à certains lecteurs aimant prendre leur temps pour savourer le titre.
L’idée original de faire un récit autobiographique d’un moment de leurs vie se révèle extrêmement bien mené, le rythme est bon et les temps mort ne pointent pas le bout de leurs nez.
Une idée originale, de bons personnages, un style visuel bien trouvé, le tout allié à de l’information et un humour de tout les instants, voilà l’un de mes gros coup de coeur !

Un 19 ! Et j’en redemande !

Fiche Technique :

Auteur : Garu Terada

Editeur : Kana ( Made In )

Prix : 12.70 euros

Nombre de pages :130

Genre : Seinen

Date de parution : 18 janvier 2013

( © 2013 Garu Terada (Dargaud-Lombard s.a.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s